Huile essentielle de Myrte Rouge

SKU:HE-MYRRO

En stock

3,90€12,50€

L’huile essentielle de Myrte Rouge possède de nombreuses propriétés intéressantes. On l’utilise parfois pour aromatiser un plat à base de viande ou de poisson.

Photo non contractuelle.

Effacer
    • Dynamisation par CEF 1 €
    • Personnalisation de l'étiquette 1 €

    Exemples

    Les caractéristiques du produit à gauche de l'étiquette restent obligatoires et ne peuvent être modifiées. 
    Les deux lignes de texte apparaitront centrées, dans la couleur choisie. L'image apparait à droite. 

    Réinitialiser les options
Quantité

Le Myrte Rouge est un arbuste aux feuilles persistantes et extrêmement aromatiques. Originaire du bassin méditerranéen, surtout en Corse, en Sardaigne et en Sicile, il pousse à l’état sauvage dans les maquis secs et ensoleillés.

Il sert à la confection de diverses liqueurs et pour aromatiser le gibier et les viandes grasses.

Le Myrte est apprécié des gourmets corses depuis de nombreuses générations. La cueillette des baies, le dimanche en famille, est une pratique traditionnelle et très courante. Les baies séchées aromatisent la charcuterie et le vin. Elles peuvent être mêlées, dans des proportions variables, à des farces ou à des pâtés (merle, sanglier, fromage de tête). Elles peuvent être aussi associées à des sauces pour arroser des viandes grillées ou rôties au feu de bois… Les feuilles, également, s’invitent dans de nombreux plats en sauce, des gibiers préparés ou des marinades.

Mais on sait aussi apprécier ses petites baies proches du genièvre pour bien d’autres propriétés…

La législation actuelle contraint les sites marchands d’huiles essentielles à effacer les propriétés et indications thérapeutiques des huiles essentielles. De même, nous ne pouvons plus vous conseiller sur les usages ou les formules cosmétiques. Afin d’utiliser les huiles essentielles en toute sécurité, nous vous proposons de consulter des livres spécialisés ou des sites de références sur le sujet. Une bibliographie est proposée sur le site Green Nature. Vous trouverez ci-contre une fiche complète proposée par un site indépendant.

Synergie avec d’autres huiles essentielles


Ravintsara, Eucalyptus, Origan compact.

Précautions d’utilisation


Utilisateurs autorisés

  • Adultes et adolescents
  • Ne pas utiliser chez les femmes enceintes ou allaitantes
  • Ne pas utiliser chez les enfants de moins de 3 ans

Risques d’utilisation

Il est préférable de tester l’huile essentielle avant de l’utiliser (deux gouttes au creux du coude pendant au moins 24 heures afin de vérifier qu’il n’y a pas de réaction).

  • Tenir hors de portée des enfants
  • Se laver les mains avant et après utilisation des huiles essentielles
  • Eviter tout contact avec les yeux
  • Demander un avis médical pour les personnes épileptiques en raison du risque épileptogène que présente cette huile essentielle à forte dose.
  • Ne pas utiliser en ingestion chez les enfants sans avis médical.
  • Cette huile essentielle peut potentiellement être néphrotoxique par ingestion, à forte dose et sur une longue durée.
  • L’HE de myrte est irritante pour la peau.
  • Elle est hormon-like
  • Présence d’allergènes : limonène, linalol, géraniol, citronellol, eugénol
  • Dangers : H226, H304, H315, H317, H411

Ne pas confondre


Le myrte rouge et le myrte vert appartiennent à la même espèce mais poussent dans des conditions bien différentes (saison, sol, climat, altitude, hygrométrie, soleil) et par conséquent produisent des huiles aux molécules différentes. Le myrte rouge a une concentration en acétate de myrtényle bien plus élevée que la myrte verte, davantage concentrée en alpha-pinène.

Par ailleurs, il existe également le Myrte Citronné, mais qui ne fait pas partie du même genre botanique.

Indications techniques


Caractéristiques générales

  • Nom botanique : Myrtus communis L
  • Autres noms : Myrte commun à acétate de myrtényle
  • Partie utilisée : Feuilles
  • Famille : Myrtacées
  • Méthode d’extraction : Distillation complète par entraînement à la vapeur d’eau
  • Origine : Maroc, Corse, Tunisie, Balkans
  • CAS : 8008-46-6
  • Culture : Conventionnelle
  • Statut réglementaire : Alimentaire
  • Utilisation : Une goutte dans vos préparations

Caractéristiques biochimiques

Les composants de cette huile essentielle sont listés ci-dessous par ordre décroissant de quantité, ceux figurant en gras étant les molécules les plus représentatives de l’huile essentielle. Les pourcentages précis de chaque composant dépendent des lots analysés.

  • Oxydes terpéniques : 1-8 cinéole
  • Monoterpénols : linalol, a-terpinéol
  • Monoterpènes : a-pinène, limonène, para-cymène
  • Esters terpéniques : acétate de géranyle

Une bonne huile essentielle de myrte rouge doit contenir :

  • Alpha pinène : 19 à 28%
  • Limonène : 9 à 15%
  • 1,8-cinéole : 27 à 35%
  • Acétate de myrtényle : 11 à 20%

L’huile essentielle de myrte contient des composants biochimiques allergènes : 

  • Limonène (9 à 15%)
  • Linalol (≤5,5%)
  • Géraniol (≤0,8%)
  • Citronellol (≤0,3%)
  • Eugénol (≤0,1%)

Caractéristiques physiques

  • Densité à 20°C : 0,905 à 0,926
  • Indice de réfraction à 20°C : 1,455 à 1,475
  • Pouvoir rotatoire à 20°C : +15° à +30°
  • Point éclair : +48°C

Caractéristiques organoleptiques

  • Aspect : liquide mobile limpide
  • Couleur : jaune pâle à orangé
  • Odeur : montante, agreste et camphrée

Respecter les précautions d’emploi des huiles essentielles. Pour tout usage des huiles essentielles dans un but thérapeutique, consultez un médecin. Les huiles essentielles ne sont pas des médicaments et ne peuvent en aucune façon se substituer à une prescription médicale. Les informations de ce site sont tirées d’ouvrages faisant autorité dans le milieu des huiles essentielles et de l’aromathérapie. Elles ne font pas office de prescription, elles restent des données à titre informatif, elles n’engagent en rien notre responsabilité et ne remplacent pas les conseils d’un spécialiste. Vous trouverez sur ce site une bibliographie listant des ouvrages de référence et des articles de recherche scientifique.

Les huiles essentielles sont sensibles aux rayonnements UV ainsi qu’à l’évaporation progressive de leurs constituants. Il est donc impératif de conserver vos huiles essentielles dans un flacon en verre coloré ou en aluminium à fermeture étanche à une température comprise entre 5°C et 40°C.

Sécurité

Mentions de danger

Pictogrammes Mentions de danger
SGH02 H226 Liquides et vapeurs inflammables
SGH07 H315 Provoque une irritation cutanée
H317 Peut provoquer une allergie cutanée
H319 Provoque une sévère irritation des yeux
SGH08 H304 Peut-être mortel en cas d’ingestion et de pénétration dans les voies respiratoires
H341 Susceptible d’induire des anomalies génétiques
H351 Susceptible de provoquer le cancer
SGH09 H410 Très toxique pour les organismes aquatiques, entraîne des effets néfastes à long terme

 

Lots

Ci-dessous les constituants et % présents dans le lot MB-03360 origine Maroc : Alpha Pinene 20.66%, limonene 11.72%, beta pinene 0.37%, eucalyptol 28.48%, linalol 2.23%, acetate myrtenyle 20.18%, terpinel alpha 3.7%, acetate geranyle 2.24%, myrtenol 1.09%, methyleugenolL 1%.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Huile essentielle de Myrte Rouge”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut