Résultats des tests de quelques CEF, réalisés par un institut de recherche indépendant : L’Institut LIFE-TEST en Allemagne, qui dispose de nombreux équipements pour évaluer l’impact d’un objet sur le niveau énergétique de l’homme. Parmi les équipements, les appareils suivants ont servis à tester les CEF :

  • Analyse microscopique des champs sombres
  • Cristallisation du sang
  • EEG ou électroencéphalogramme (mesures des ondes cérébrales)
  • Photographie directe haute fréquence
  • Mesure de l’énergie du méridien
  • Analyse biophotonique
  • Analyse des données de biofeedback
  • Photographie Kirlian par Caméra EPC/GDV du professeur Korotkov
  • Mesures de résistance cutanée (Biopulsar-Reflexograph)

Régulièrement, le LIFE-TEST Institut teste les nouveaux Correcteurs d’Etat Fonctionnel (CEF de Koltsov). Les résultats des tests sont publiés sur le site du LIFE-Test Institut (en allemand).

Résultats du test des CEF n°1 et 2 et de leur action sur l’être humain :

Les tests furent réalisés sur 10 personnes d’âges différents. Les CEF n°1 et 2 ramènent le système énergétique aux valeurs idéales d’une personne saine, même sous un stress sévère et en cas de problèmes de santé graves. Ils harmonisent le champ d’énergie (aura). Ils activent et harmonisent les chakras (les centres d’énergie) de l’être humain. Ils augmentent considérablement l’intensité du flux d’énergie ou la vitalité dans tout le corps. Le résultat du test a montré que le système énergétique des méridiens est mieux harmonisé et équilibré avec CEF n°2 qu’avec le CEF n°1. L’adulte retrouve de l’énergie dans des zones qui sont en général très actives chez les adolescents. On peut donc résumer un peu grossièrement en disant que le CEF n°2 a un effet « rajeunissant ». En revanche, les utilisateurs obtiennent des réductions encore plus importantes de la valeur de résistance énergétique à moins de 40 kΩ avec la plaque de Koltsov n°1. Autrement dit, on gagne plus d’énergie avec le CEF N°1 qu’avec le n°2. L’utilisation combinée des deux plaques ,°1 et n°2 est conseillée. On retiendra aussi que les Correcteurs d’Etat Fonctionnel n°1 et n°2 sont très efficaces pour la protection contre un large spectre d’émissions nocives (rayonnements électromagnétiques, EMF) et d’autres perturbations énergétiques.

Test de l’eau: Une eau de source avec une énergie de 7000 unités Bovis* est posée pendant 5 minutes sur le CEF n°2 : l’énergie de l’eau est triplée. Elle passe à 21000 unités Bovis.

* Le biomètre de Bovis, également appelé Bovis Scale (de 1000 à 50000), est un outil qui mesure le niveau d’énergie de la force vitale de toute substance, être vivant, objet ou lieux géographiques. Une intensité ou une qualité vibratoire de 6500 unités sur l’échelle de Bovis est considérée comme neutre. De 0 à 6 500, la charge est négative, voire destructrice pour la vie, tandis que au-dessus de 6 500 unités, l’énergie est considérée comme positive, apportant de l’amélioration à toute forme de vie. Le niveau minimal d’énergie pour les êtres humains devrait être d’environ 8 000 unités Bovis.

Analyse des chakras à l’aide d’une caméra GDV : test réalisé en prenant les mesures au bout des doigts (test du CEF n°2). Le logiciel de diagnostic calcule l’état énergétique de l’organisme, des organes et des chakras en fonction des méridiens. Le graphique à gauche présente l’état des chakras avant l’application de la plaque de Koltzov n°2. Les cercles colorés représentant les chakras sont décalés de l’axe central et de taille très différente. Le graphique de droite présente les chakras après application de la plaque Koltzov n°2 (portée 30 minutes sur le corps). Les cercles colorés des chakra sont presque idéaux, dans l’axe du milieu et donc équilibrés, ils sont aussi significativement plus grands et donc plus actifs énergétiquement. Ils présentent donc un niveau d’énergie supérieur. Dans le graphique à coté de l’image, on voit que les deux lignes sont presque droites, ce qui montre le bon équilibre et l’alignement.

Champ mesuré avant utilisation du CEF
Champ mesuré après utilisation du CEF

Mesure des méridiens

Les méridiens sont mesurés aux 10 points de la main gauche (points Ting) avec un « Bio-Ohm-Tester ». On note la résistance cutanée du sujet en kilo-ohms (kW). La somme des points donne une image globale de l’état énergétique de l’homme. La valeur de la résistance cutanée augmente avec l’âge et augmente de manière significative, notamment en cas de stress sévères comme des stimuli environnementaux négatifs ou des maladies. Les enfants en bas âge ont une résistance normale à la santé de la peau d’environ 5 kW, les adolescents de 20 à 25 kW et des adultes en bonne santé d’environ 40 kW. Un adulte malade ou ayant un fardeau important montre des valeurs mesurées de 80 à 200 kW, parfois même supérieure à 200 kW. Plus la valeur de résistance de la peau est élevée, plus la valeur énergétique du champ bioénergétique est faible. Plus la valeur de la résistance cutanée est faible, plus la valeur énergétique du champ bioénergétique du sujet est élevée, ce qui correspond à une meilleure santé, à une capacité de régulation et à une harmonie.

Sur les graphiques ci-dessus, la série de données bleu représente la mesure de l’état initial de l’objet. La série de données rouge montre les valeurs après le stimulus de test (cela peut-être une maladie ou comme ici, au cours d’un appel téléphonique avec le téléphone mobile). La ligne de données bleu-violet présente les résultats de mesure au cours de l’appel téléphonique avec les plaques CEF 1 et CEF 2. La série verte prend comme référence la valeur idéale d’un adulte en bonne santé. Le premier graphique à gauche est celui de la plaque n°1 et le graphique de droite, celui de la plaque n°2.

Résultats des tests pour le CEF « Guérison Spirituelle » :

Un test de biorésonance a été réalisé sur la plaque « Guérison spirituelle » (mesures réalisées par l’Institut de résonance à St. Balsien). Le Biotensor* du Dr Oberbach indique que cette plaque émet une énergie élevée de 28 000 unités Bovis !
* Un Biotensor est une baguette métallique dont l’extrémité est munie d’un anneau, d’une spirale métallique, ou d’une bille. Il s’agit d’une variante moderne de la baguette du sourcier qui fut conçue par Josef Oberbach (1908-2003).

Mesure des méridiens : Les valeurs moyennes du méridien mesuré de la personne testée étaient initialement de 86,2 kiloohm (kΩ). Suite à l’application du CEF «Guérison spirituelle», les valeurs sont tombées à 64,3 kΩ, ce qui correspond à une diminution de 55%. La valeur idéale pour un adulte en bonne santé est de 40 kΩ, soit 100%.

Une autre étude a été menée pour déterminer s’il est préférable d’utiliser le CEF «Guérison spirituelle» seul ou en combinaison avec le CEF «Guérison spirituelle -2». Les résultats de ce test montrent que dans le cas où le CEF «Guérison spirituelle» est placé à l’endroit du corps où se situe le problème et le CEF «Guérison spirituelle -2» sous le coccyx, l’effet positif augmente de manière significative. Dans le cas d’utilisation des deux plaques de Koltsov en même temps, les valeurs moyennes des mesures du méridien diminuent jusqu’à 43,6 kiloohms kΩ, ce qui correspond à 109%, soit presque exactement la valeur idéale de 100% et 40 kiloohms respectivement. L’objectif du deuxième test à l’aide d’un Biotensor était de vérifier la sensibilité des chakras à la présence des Correcteurs d’Etat Fonctionnel. Et ce pour savoir si les plaques ne créent pas seulement un environnement de guérison optimal – ce qui est déjà beaucoup – mais si elles exercent également une action positive sur les organes spécifiques du corps.

L’action du CEF «guérison spirituelle» sur les centres énergétiques : Le niveau d’énergie du 7ème chakra s’élève à 14.000 unités Bovis, celui du 6ème chakra ne change pas. Le niveau d’énergie du 5ème chakra s’élève également à 14.000 unités Bovis. le 4ème chakra est également à 14.000 unités Bovis. Celui du 3ème chakra s’élève à 28.000 unités Bovis. L’énergie du 2ème chakra ne change pas. L’énergie du 1er chakra s’élève à 14.000 unités Bovis.

Résultats des tests pour le CEF « Sable d’Or » :

La plaque « Sable d’or » augmente le niveau d’énergie dans tous les chakras, en particulier dans le 6ème Chakra (le chakra du troisième œil) et dans le 5ème Chakra (celui de la gorge) à 28.000 unités Bovis chacun. L’énergie des autres chakras s’élève à 14.000 unités Bovis. Cela correspond précisément aux centres d’énergie qui sont responsables des idées et des objectifs spirituels (le chakra du troisième œil) et de la mise en œuvre pratique par la communication et l’action (chakra de la gorge). Par conséquent, le CEF « Sable d’or » crée dans notre champ d’énergie (aura) les conditions préalables pour réaliser nos idées et atteindre nos objectifs.

Le CEF « Sable d’or », combiné au CEF « Fortune » et au CEF « Succès », augmente le niveau d’énergie dans le chakra du plexus solaire à 35.000 unités Bovis. Le chakra du plexus solaire (le 3ème chakra) représente notre capacité à être confiant et à contrôler notre vie.

Résultats des tests pour le CEF « Extra-ORL» :

La plaque Extra-ORL émet un champ d’énergie neutre de 40.000 unités Bovis. Elle augmente l’énergie du chakra racine à 40.000 unités Bovis. Le chakra du plexus solaire et le chakra du cou montent à 35.000 unités Bovis, Le chakra du coeur et le chakra du front à 28.000 unités Bovis. Les autres chakras sont à 21.000 unités Bovis. A noter que l’utilisation de la plaque « Diapason » comme plaque d’appui améliore l’effet de la nouvelle plaque extra-ORL de sorte que presque tous les chakras augmentent en énergie jusqu’à 40.000 unités Bovis (cou, plexus solaire, nombril, racine), les autres aussi arrivent à environ 35.000 unités Bovis (couronne, front et cœur), que vous portiez sur vous la plaque ou que vous buviez un verre d’eau avec « Diapason ».

Résultats des tests pour le CEF « LHASSA » :

La plaque de Koltsov « Lhassa » augmente le niveau d’énergie dans tous les chakras, en particulier dans le 6ème Chakra (3ème œil) et dans le 7ème chakra (chakra couronne) à 35 000 unités Bovis chacun ; les chakras du cœur et du plexus solaire à 28 000 unités Bovis chacun.

Résultats des tests pour le CEF « Grotte sacrée » :

La plaque augmente le niveau d’énergie dans tous les chakras, en particulier dans le 7ème chakra, à plus de 40 000 unités de Bovis ! C’est considérable. L’énergie du 6ème chakra s’élève à 35 000 Bovis. L’énergie du 5ème chakra à 28 000 Bovis. L’énergie du 4ème chakra à 14 000 Bovis. Les chakras inférieurs restent à 7000 Bovis.

Résultats des tests pour les CEF n°14 et 15 :

Un test réalisé sur les méridiens a mis en évidence que les deux plaques n°14 et n°15 ramenaient les valeurs énergétiques de l’organisme au niveau d’un jeune adulte en bonne santé. Cet effet que l’on peut qualifier de «rajeunissement énergétique fort» est un résultat extraordinaire qui n’a été observé que pour quelques-uns des produits testés de toute l’histoire de l’Institut LIFE-TEST. Dans plus de la moitié des cas, des valeurs inférieures à 40 kΩ, ont été mesurées, ce qui équivaut aux valeurs énergétiques que seuls des adolescents en bonne santé peuvent atteindre. Chez les hommes testés, il a été constaté une grande amélioration de 59,8 kΩ à 42,5 kΩ en moyenne, alors que chez les femmes, le changement fut encore plus étonnant : de 44,9 kΩ à 37,4 kΩ.

Sur le graphique ci-dessous, vous pouvez voir la ligne bleue correspondant aux mesures avant l’application des CEF n°14 et n°15: les valeurs moyennes sur un échantillon de 10 personnes testées. Les personnes sélectionnées étaient en bonne santé et avaient un bon niveau énergétique à la base. La ligne rouge, quant à elle, correspond aux valeurs mesurées après l’application des plaques Koltsov n°14 et 15. L’amélioration est significative, sachant que 40 kΩ est la valeur idéale pour un adulte en bonne santé.

Dans un autre test, la radiesthésie a été utilisée pour déterminer si l’information «spirituelle» stockée sur les plaques mauves de Koltsov peut influer involontairement sur la conscience de l’utilisateur. D’après les résultats de ce test, les plaques de Koltsov n’ont pas d’impact sur la conscience de l’homme. Il ne s’agit donc pas de manipulation, mais plutôt d’une bonne prévention de toutes les «entraves», c’est-à-dire des ondes longitudinales qui ne résonnent pas en adéquation avec le corps énergétique. Ce test prouve que les informations enregistrées sur les plaques ne « programment » pas l’utilisateur, mais qu’elles permettent plutôt de le libérer de ses propres blocages existant sur les sujets respectifs. Il est certes difficile de tester ce genre de choses, mais il n’en reste pas moins qu’on constate dans tous les cas un renforcement et une harmonisation mesurables des énergies du méridien et du champ magnétique (aura).

Des résultats pratiques sur des patients sont exposés régulièrement par des médecins et chercheurs lors de la conférence scientifique sur les CEF à Moscou.

Retour en haut