Huile essentielle de Marjolaine à Coquilles

En stock

7,80€38,50€

L’huile essentielle de Marjolaine à coquilles, aussi appelée « Marjolaine des jardins » est connue pour son action anti-fatigue. En association dans une tisane, elle aide à se relaxer.

Photo non contractuelle.

Effacer
    • Dynamisation par CEF1 €
    • Personnalisation de l'étiquette1 €

    Exemples

    Les caractéristiques du produit à gauche de l'étiquette restent obligatoires et ne peuvent être modifiées. 
    Les deux lignes de texte apparaitront centrées, dans la couleur choisie. L'image apparait à droite. 

    Réinitialiser les options
Quantité

Descriptif


La Marjolaine est cultivée comme plante condimentaire mais aussi pour être distillée en huile essentielle. Cette dernière présente des propriétés calmantes et déstressantes qui font d’elle une solution tranquillisante efficace pour tous ceux qui ne trouvent pas le sommeil.

Originaire d’Afrique du Nord et d’Égypte, la marjolaine pousse dans le bassin méditerranéen, principalement en France, en Espagne et en Hongrie. Ce sous-arbrisseau vivace de 50 à 60 cm de hauteur apprécie les sols légers et chauds, les jardins (d’où son second petit nom) pierreux ainsi que les sols drainés tels que les coteaux. Dès que l’on froisse ses feuilles ovales, opposées, duveteuses, de couleur gris-vert à vert foncé, elles dégagent un arôme puissant, sucré, épicé, très agréable. Ses petites fleurs, dans les tons blancs à mauves, s’épanouissent en juillet. Groupées en inflorescences compactes, veloutées, elles sont presque cachées parmi les feuilles. Les bractées, feuilles à la base desquelles se développeront les fleurs, sont en forme de coquilles florales, d ’où son nom le plus commun. Ses fruits sont des akènes scindés en 4 parties, c’est-à-dire que leur graine n’est pas soudée au péricarpe.

Les autorités (DGCCRF et ANSM) contraignent les sites marchands d’huiles essentielles à effacer les propriétés et indications thérapeutiques des huiles essentielles. De même, nous ne pouvons plus vous conseiller sur les usages ou les formules cosmétiques. Afin d’utiliser les huiles essentielles en toute sécurité, nous vous proposons de consulter des livres spécialisés ou des sites de références sur le sujet. Vous trouverez sur ce lien une fiche complète proposée par un site indépendant.

Voies d’administration


  • Cuisine : Oui
  • Voie interne : Oui
  • Voie cutanée : Oui (à diluer)
  • Diffusion : Oui
  • Inhalation : Oui
  • Bain : Oui

Synergie avec d’autres huiles essentielles


Menthe poivrée, Cardamome, Camomille romaine, Mandarine verte, Ravintsara, Lédon du Groenland, Petit grain bigarade, Laurier noble.

Précautions d’utilisation


Utilisateurs autorisés

  • Adultes et aux adolescents
  • Interdit aux femmes enceintes de moins de 3 mois
  • Femmes allaitantes sur avis médical
  • Interdit aux nourrissons de moins de 3 mois

Risques d’utilisation

Il est préférable de tester l’huile essentielle avant de l’utiliser (deux gouttes au creux du coude pendant au moins 24 heures afin de vérifier qu’il n’y a pas de réaction).

  • Tenir hors de portée des enfants.
  • Eviter tout contact avec les yeux.
  • L’application cutanée doit se faire diluée sur les peaux hypersensibles.
  • Son utilisation à forte dose et sur une longue période présente des risques tels qu’une accoutumance, une somnolence, des vertiges et une néphrotoxicité.
  • Ne pas utiliser l’huile essentielle de Marjolaine à Coquilles en cas d’hypotension aiguë.
  • Veiller à demander un avis médical avant utilisation pour les personnes asthmatiques.
  • Eviter d’en faire un usage prolongé car, à la longue, elle a une action anaphrodisiaque (elle était même conseillée aux religieux qui devaient pratiquer l’abstinence.
  • Cortison-like
  • Présence d’allergènes : Limonène, linalol, géraniol
  • Dangers : H226, H304, H315, H317, H319, H411

Ne pas confondre


La Marjolaine à coquilles est la variété de marjolaine la plus cultivée, et la plus parfumée. Il existe un certain nombre d’huiles essentielles de « Origanum ». Les huiles essentielles que l’on retrouve fréquemment sont :

  • huile essentielle d’origan vert (origanum vulgare)
  • huile essentielle d’origan à inflorescences compactes (origanum compactum)
  • huile essentielle d’origan d’Espagne (corydothymus capitata)
  • huile essentielle de marjolaine à coquilles (Origanum majorana)

Il est important de ne pas les confondre. Les trois premières présentent les mêmes propriétés et précautions  (anti-infectieuses majeures, dermocausticité et hépatotoxicité) liées au carvacrol qui est le constituant principal. L’huile essentielle marjolaine à coquilles (Origanum majorana) ne présente pas de toxicité spécifique et ses propriétés sont plus variées. Elle ne contient pas de carvacrol.

Ne pas confondre avec la Marjolaine d’Espagne qui est en réalité un thym (thymus mastichina) irritant pour la peau et dont les propriétés n’ont strictement aucun rapport.

En raison du nom, on pourrait aussi confondre origan et marjolaine, mais les cuisiniers, eux, ne s’y trompent pas. Ces deux plantes ont beau être proches, le parfum du premier tient à sa teneur en thymol (thym), dont la marjolaine est totalement dépourvue.

Indications techniques


Caractéristiques générales

  • Nom botanique : Origanum majorana
  • Partie utilisée : Sommités fleuries
  • Famille : Lamiacées
  • Méthode d’extraction : Pression à froid du zeste
  • Origine : France, Espagne, Egypte, Afrique de Nord, Turquie…
  • Culture : Bio (matière première cosmétique certifiée par Bio-Inspecta)
  • Statut réglementaire : Cosmétique
  • Rendement : 100kg de fleurs fournissent environ 300ml d’HE.
  • Toxicité :
  • CAS : 84082-58-6

Caractéristiques biochimiques

Les composants d’une HE de marjolaine sont listés ci-dessous par ordre décroissant de quantité. Les pourcentages précis de chaque composant dépendent des lots analysés et sont susceptibles d’évoluer en fonction des conditions de production.

  • Monoterpénols : terpinène-l-ol-4, trans-hydrate de sabinène, cis-hydrate de sabinène, alpha-terpinéol, menth-2-èn-l-ol cis-para, menth-2-ène-l-ol trans, trans-pipéritol
  • Monoterpènes : gamma-terpinène, sabinène, alpha-terpinène, ß-phellandrene, alpha-phellandrène, terpinolène, ß-pinène, alpha-pinène, para-cymène, alpha-thujène, myrcène, limonène
  • Sesquiterpènes : ß-caryophyllene, bicyclogermacrène
  • Esters terpéniques : acétate de linalyle, acétate d’alpha-terpényle

Une bonne huile essentielle de marjolaine doit contenir :

  • terpinène-4-ol : 18 à 32%
  • alpha terpinène : 4 à 12%
  • gamma terpinène : 10 à 19%
  • cis thuyanol-4 : 5 à 25%
  • sabinène : 4 à 10%

Caractéristiques physiques

Une bonne huile essentielle de marjolaine à coquille doit avoir les caractéristiques physiques suivantes :

  • Densité à 20°C : 0,885 à 0,905
  • Indice de réfraction à 20°C : 1,468 à 1,478
  • Pouvoir rotatoire à 20°C : +5° à +35°
  • Point éclair : +59°C

Caractéristiques organoleptiques

  • Aspect : liquide
  • Couleur : jaune pâle à jaune verdâtre
  • Odeur : agreste et aromatique, chaude et délicate

 

Respecter les précautions d’emploi des huiles essentielles. Pour tout usage des huiles essentielles dans un but thérapeutique, consultez un médecin. Les huiles essentielles ne sont pas des médicaments et ne peuvent en aucune façon se substituer à une prescription médicale. Les informations données sur le site ne font pas office de prescription, elles restent des données à titre informatif, elles n’engagent en rien notre responsabilité et ne remplacent pas les conseils d’un spécialiste. Le texte, les propriétés connues, les exemples d’utilisations et les voies d’administrations décrites sur cette fiche sont des informations générales tirées de bibliographies faisant autorité dans le milieu des huiles essentielles et de l’aromathérapie. Vous trouverez sur ce site une bibliographie listant des ouvrages de référence et des articles de recherche scientifique.

Les huiles essentielles sont sensibles aux rayonnements UV ainsi qu’à l’évaporation progressive de leurs constituants. Il est donc impératif de conserver vos huiles essentielles dans un flacon en verre coloré ou en aluminium à fermeture étanche à une température comprise entre 5°C et 40°C.

Sécurité

Mentions de danger

Pictogrammes Mentions de danger
SGH02 H226 Liquides et vapeurs inflammables
SGH07 H315 Provoque une irritation cutanée
H317 Peut provoquer une allergie cutanée
H318 Provoque des lésions oculaires graves
SGH08 H304 Peut être mortel en cas d’ingestion et de pénétration dans les voies respiratoires
SGH09 H410 Très toxique pour les organismes aquatiques, entraîne des effets néfastes à long terme

 

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Huile essentielle de Marjolaine à Coquilles”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut