Informations extraites du site du fabricant. Régulièrement une conférence pratico-scientifique a lieu à Moscou sur les retours d’expériences liés à l’usage des CEF, en présence de nombreux médecins et chercheurs.

Un grand nombre de personnes atteintes de diverses maladies chroniques prennent des médicaments allopathiques sans résultats probants. Beaucoup d’entre elles ont même été condamnées par la médecine. Aujourd’hui, ces personnes sont étonnées et ravies des résultats obtenus avec les plaques de Koltsov, car beaucoup d’entre elles avaient perdu tout espoir. L’approche « informationnelle » proposée par les CEF constitue un nouveau paradigme scientifique et il faudra du temps pour que les médecins formés uniquement aux traitements chimiques fasse évoluer leur approche et intègrent cette médecine informationnelle.

Quelques retours d’expérience de patients traités avec des CEF sont présentés ci-dessous :

Hépatite C : après seulement 1 mois de travail avec les CEF, le virus n’est plus détectable dans le sang. Ou encore la tuberculose : dans de nombreux cas, après 1 à 3 mois d’utilisation des CEF n°1, 2 et 5, sans aucun médicament, on constate qu’il n’y a plus de foyers dans les poumons. Les médecins sont perplexes.

Diabète : On obtient de merveilleux résultats sur cette maladie, particulièrement sur le diabète du type 2. Chez les personnes diabétiques du type 1, on constate une forte baisse d’insuline. Certains patients, au bout de 4 à 5 mois, arrêtent les piqûres d’insuline. Cela s’accompagne d’une grande amélioration de leur état de santé.

L’endartérite oblitérante est une maladie évolutive incurable qui mène à l’amputation des jambes. Ainsi, un malade grabataire qui avait des jambes en partie atrophiées, au bout de 3 mois d’utilisation des CEF, est retourné travailler.

Des résultats formidables ont été observés sur les maladies graves et dites incurables, telles que la sclérose en plaques.

Beaucoup de résultats chez des sujets présentant kystes, myomes, fibromyomes, polypes, lipomes et tumeurs qui disparaissent après l’utilisation des correcteurs. Certains résultats dépassent toute attente. Par exemple, une femme qui présentait une tumeur au sein, a gardé le CEF n°1 sur son sein durant une nuit. Le lendemain, la tumeur n’était plus décelable à la palpation. Un homme qui avait une boule de la taille d’un œuf au niveau du pancréas, a gardé à cet endroit le CEF n°1 pendant des nuits. Un mois plus tard, des examens ont montré que la boule avait diminué de taille. Deux mois plus tard, elle a disparu complètement.

Ce genre d’exemples ne manque pas. Une personne atteinte de la maladie de Parkinson a utilisé les CEF n°1, 2 et 5. Au bout de 3 mois, presque tous les symptômes de la maladie ont disparu, la personne en question a complètement renoncé aux médicaments.

La hernie discale a une origine informationnelle. En faisant la recharge énergétique régulièrement (voir documentation => lexique) on arrive à faire disparaitre la hernie avec le temps. Mais cela passe par une aggravation dans un premier temps.

Les CEF ont de bons effets sur les enfants atteints de la diplégie cérébrale infantile ou syndrome de Little. Grâce au travail avec les CEF, la fréquence des crises diminue et, quelque temps après, beaucoup oublient cette maladie.

Les CEF n°1 et 2, ou encore le CEF n°5, permettent de restaurer complètement les cellules du foie, atteint de tous les types d’hépatite ou de cirrhose à tout stade d’avancement.

Il a été constaté de bons résultats sur le traitement de lasthme en suivant un protocole spécifique. La maladie avait totalement disparu. Il en va de même de toutes les allergies.

Toutes les personnes qui utilisent les CEF remarquent qu’elles n’ont plus de maux de tête. Surtout celles qui, auparavant, souffraient du changement de temps et des tempêtes magnétiques. On constate un meilleur moral, plus de signe de dépression, de nervosité ou d’émotivité ; l’équilibre émotionnel s’installe. La vitalité et l’aptitude au travail augmentent d’une façon significative.

En ce qui concerne les enfants de tout âge, dans les familles qui ont des CEF, ils ne sont presque plus jamais malades. Tout dérangement chez un enfant disparait en posant le CEF n°1 ou le n°2 sous le coccyx pendant 3 minutes. Sinon, en cas de maux de ventre, on pose le CEF sur le ventre. Enfin, il faut absolument penser à lui donner de l’eau structurée.

Le diabète : un garçon de 12 ans était atteint du diabète depuis 5 ans. On a proposé à l’enfant de faire une recharge énergétique et lui a fait boire deux verres d’eau dynamisée à l’aide du CEF n°2. Quatre heures après avoir fait la recharge énergétique et avoir bu de l’eau structurée, le taux de sucre dans son sang est tombé de 12,5 à 5,2. La maman a tout de suite acheté les CEF n°1,2 et 5. Le garçon les utilise de façon active, et ils en sont très contents !

L’endartérite oblitérante est une maladie chronique qui touche les vaisseaux sanguins et se traduit principalement par une obstruction des artères des membres inférieurs. Un homme, âgé de 50 ans en avait souffert les 10 dernières années. Il avait bien entendu essayé de nombreux traitements médicamenteux. Le soulagement était de courte durée, et la maladie n’arrêtait pas de progresser. Les médecins, ne voyant aucune issue, lui ont proposé de le mettre en invalidité. Lorsqu’ils ont complètement renoncé à soigner ce patient, il a perdu l’usage de ses jambes. Les CEF n°1, 2 et 4 ont été utilisés sur ce patient. Les 3 premières semaines ont été très difficiles : douleurs, sortie du pus… Mais l’étape de l’aggravation fait partie du processus de rétablissement. Aujourd’hui, cet homme est autonome et il retravaille.

Tuberculose : une jeune fille était atteinte de la tuberculose depuis 2 ans. Les traitements traditionnels n’avaient donné aucun résultat. On lui a préconisé les CEF n°1, 2 et 5 mais elle n’a pu acheter que le CEF n°1 pour des raisons financières. Après avoir suivi précisément les conseils d’utilisation du CEF pendant un mois et demi (boire beaucoup d’eau structurée, faire les recharges énergétiques, prendre les douches et les bains structurés et porter constamment le CEF sur soi),  cette jeune fille a passé une tomographie et a fait faire des analyses de la glaire. Il n’y avait plus aucune trace de la maladie. 

Cataracte : Lioudmila, 49 ans, souffrait de la cataracte : une grosse tache blanche dans un œil et un léger brouillard dans l’autre. La maladie fut une véritable tragédie pour cette femme. On a mis beaucoup de temps avant de l’opérer, car l’opération représentait un risque à cause de ses antécédents : tachycardie et autres problèmes de cœur. Elle a appris l’existence des CEF par hasard, alors qu’elle était invitée chez des amis. On lui a prêté un CEF n°1 qu’elle a posé sur l’œil atteint d’albugo (tache blanche). Un quart d’heure plus tard, le brouillard dans un œil s’est dissipé complètement. Et dans l’œil atteint d’albugo, l’iris s’est complètement éclairci, le voile blanc a bien diminué, en se limitant à la pupille. Ce résultat tout à fait inattendu a fait pleurer cette dame de joie. Elle a acheté les CEF n°1, 2 et 3 et les utilise depuis 4 ans. Aujourd’hui, elle a presque entièrement retrouvé la vue. On voit seulement encore un tout petit point blanc dans l’œil qui était complètement atteint d’albugo. La dame a acheté également le CEF n°5 pour assainir le sang, la lymphe et le foie, car ce dernier conditionne directement la vue. D’ailleurs, après seulement 1 mois d’utilisation des correcteurs, ses problèmes de cœur avaient disparu. Depuis, elle ne prend plus du tout de médicaments alors qu’elle faisait de la tachycardie, de l’arythmie, des sauts de tension et même parfois des absences (perte de conscience). De même, pendant les deux premières semaines de travail avec les CEF, cette même patiente a soigné sa cystite et ses maux permanents au bas-ventre, sans aucun médicament. Alors même que les traitements allopathiques n’avaient pas marché. Le travail du tube gastro-intestinal s’est régulé, alors qu’elle souffrait de constipations chroniques. En 3 mois, elle a fondu et a perdu 7 kg. Les états dépressifs ont laissé place à la vitalité et à la joie de vivre.

Incontinence urinaire (essentiellement chez les personnes âgées) : Une femme âgée de 73 ans (L.K.) utilise les CEF depuis 1 mois seulement, et le problème est résolu à 80%. Elle souffrait d’incontinence urinaire depuis plus de 5 ans et n’arrivait pas à résoudre ce problème à l’aide des médicaments.

Hypertension : Une femme de 73 ans souffrait de l’hypertension. Elle utilise les CEF depuis 1 mois, la tension ne remonte pas, reste stable et dans la limite des valeurs normales. Les correcteurs rétablissent le bon fonctionnement des organes et de tous les systèmes. Les problèmes disparaissent sans laisser de traces. En réalité, l’hypertension ou l’hypotension ne sont pas des maladies a proprement parler mais les symptômes qui indiquent que le foie, les reins et les vaisseaux sanguins nécessitent une attention.

Hypotension : L’auteure de cet article a été personnellement témoin de la régulation de la tension chez une femme qui est passée de 120/80 à 90/60 en 15 minutes, sans médicament, café ou autre produits. La patiente a seulement fait une recharge énergétique.

Crise d’hypertension : A la clinique Tcheriomouchki à Moscou, sous les yeux des nombreuses personnes, une dame âgée souffrant de l’hypertension, a perdu connaissance. Tous les signes laissaient penser à une crise d’hypertension : la bave, les convulsions, les lèvres devenues bleuâtres et la peau très pâle. Beaucoup l’ont crue morte ou sur le point de mourir. Un CEF n°3, connu pour son efficacité dans les situations extrêmes, a été posé sur le front de la dame. Ensuite un verre d’eau a été posé sur le CEF. Au bout de quelques minutes, l’eau structurée a été versée sur le visage et la tête de la dame. On a travaillé également sur les points d’acupuncture des mains. 5-10 minutes plus tard, la dame a ouvert les yeux, son visage a retrouvé des couleurs, on l’a aidée à se relever. Elle a dit qu’elle se sentait plutôt bien. Lorsque l’ambulance est arrivée, on a mesuré sa tension : 120/80, mais la description laissait croire en une crise d’hypertension. La dame s’est passée de médicaments et de piqures, et elle est rentrée chez elle en marchant.

Stérilité. Depuis 8 ans, une femme n’arrivait pas à avoir d’enfants. D’abord, elle a utilisé les CEF n°1 et 2 pendant environ un mois ou deux. Puis, elle a rajouté le CEF n°3. Quatre mois plus tard, la conception a eu lieu.

Polypes dans le rectum : Une femme âgée de 72 ans utilisait les CEF n°1 et 2. Au bout de trois semaines, elle a vu sortir les vers. Au troisième mois, accompagnés de forts spasmes dans le ventre et dans le rectum, elle a eu des écoulements réguliers (couleur rosée) qui ont duré pendant 30 jours. De même, les polypes sortaient en s’éclatant ! Puis, tout est rentré dans l’ordre.

Lamblia intestinalis (également connu sous le nom de Giardia duodenalis et de Giardia intestinalis) : Les traitements traditionnels à l’aide des médicaments n’avaient donné aucun résultat. Après 3 semaines d’utilisation des CEF n°1 et 3, les résultats ont dépassé toute attente. Les analyses ont été renouvelées trois fois : plus aucune trace de parasites.

Herpès : Une femme de 40 ans souffrait d’herpès généralisé depuis l’âge de 20 ans avec des lésions herpétiques au cerveau. Les médicaments n’apportaient qu’un soulagement temporaire et la patiente les supportait très mal. Après avoir acheté les CEF n°1, n°2, et le CEF Guérison-2 elle les a utilisés pendant 2 mois. Au bout de 2 mois, le virus n’était plus détectable dans le sang. Depuis, elle se sent très bien. Tous les symptômes de la maladie ont complètement disparu.

Kyste ovarien : Une femme de 70 ans a travaillé avec les CEF n°1 et 2 durant un mois et demi. Des spasmes se sont déclenchés au niveau du ventre, comme pendant les menstruations. Et durant 24h, elle a éliminé du sang rose, c’était son kyste ovarien qui sortait. Quinze jours plus tard, elle n’avait plus rien.

Presque toutes les personnes souffrant de constipation voient leur problème se résoudre en quelques jours d’utilisation des CEF. La fonction de l’intestin se régule. Pour beaucoup de personnes, c’est un grand soulagement, car une constipation prolongée est à l’origine de divers troubles.

Tachycardie et arythmie : Dans la plupart des cas, les personnes avaient pris quotidiennement des médicaments depuis 10 ou 20 ans, sans résultat. Après 1 à 2 mois d’utilisation des CEF, la tachycardie et l’arythmie disparaissent complètement. Pour cela, boire beaucoup d’eau structurée et faire les recharges énergétiques.

Psoriasis : Les CEF n°1, 2 et 5 sont préconisés. Au bout d’un mois, on constate une forte aggravation avec des lésions sur tout le corps. Au troisième mois, le corps commence à se nettoyer et, finalement, la maladie disparait. Ces cas sont nombreux.

Un chien âgé de 6 ans a bu de l’eau structurée à l’aide du CEF n°1 pendant un mois. Ses maladies chroniques telles que la gastro-entérocolite et la cholécystite, ont été corrigées. Mais, le plus étonnant, ses poils blancs ont complètement disparu, laissant place aux poils d’une meilleure qualité, plus brillants et fournis.

Un chat a bu de l’eau structurée pendant deux semaines. A la troisième semaine, il a commencé à vomir des boules de vers. C’était un véritable cauchemar. Aujourd’hui, il se sent très bien. Même le caractère et le comportement de l’animal ont changé. Il est devenu plus câlin et a arrêté de faire des bêtises.

Appareil vestibulaire (oreille interne) : Une jeune femme de 30 ans avait un problème avec l’appareil vestibulaire depuis l’enfance. Après un mois et demi d’utilisation du CEF n°1, le problème a été réglé.

Les femmes souffrant d’une pilosité excessive au visage : en utilisant les CEF n°1, 2 et 3 un certain temps (les délais sont différents d’une personne à l’autre, dépendant du degré du dérèglement hormonal), le système hormonal se régule et le problème de pilosité disparait petit à petit.

Règles douloureuses, syndrome prémenstruel (SPM) : Presque chez toutes les femmes et jeunes filles souffrant des règles douloureuses ou du SPM. Dès le premier mois de travail avec les CEF, on constate la disparition des troubles telles que les douleurs, l’irritabilité, la nervosité ou encore l’agressivité. Les menstruations commencent et finissent sans sensations désagréables. Il n’y a plus de douleurs prémenstruelles aux seins.

Dans certains cas, il peut donc s’avérer utile de travailler sur les problèmes psychologiques, les phobies, les blessures, les nœuds émotionnels, etc. Plusieurs CEF mauves peuvent vous aider à rétablir un équilibre émotionnel et psychologique. C’est le cas du CEF n°16 Environnement sain, CEF n°11 Mode de vie sain ou encore du CEF n°15 Rajeunissement.

Evidemment, les Correcteurs d’Etat Fonctionnel sont une aide précieuse mais ne sont pas la panacée et ne vous dispensent pas d’une démarche personnelle active et consciente. A ce jour, notre système médical est très efficace dans les situations d’urgence, lorsqu’il s’agit de sauver ou de réanimer une personne. Les médecins sont bien formés et vous ne devez pas rejeter la médecine classique qui reste formidable dans certains cas. Mais en ce qui concerne les pathologies chroniques, les problèmes de longue date, ou simplement la prévention, les médecins d’aujourd’hui s’avouent impuissants. Les CEF sont particulièrement adaptés dans ces cas par leur action lente et sans effets secondaires importants.

En parallèle avec l’utilisation des CEF, il est indispensable d’avoir un mode de vie sain et une alimentation variée. Le stress et les mauvaises émotions acidifient le corps, déclenchent la plupart des pathologies et sabotent les bienfaits thérapeutiques. Un CEF ne va donc pas remplacer une bonne hygiène de vie mais vous apportera un formidable complément pour améliorer votre bien-être. Il faut bien entendu, utiliser les CEF correctement pour en attendre un bon résultat. Vous trouverez des conseils d’utilisation sur ce site.