Huile essentielle de Romarin à Camphre Bio

SKU:HE-BIO-ROMCA

En stock

3,90€17,20€

L’huile essentielle de Romarin à camphre possède une odeur fraiche et camphrée et un goût légèrement amère et sucré. Elle est connue pour ses nombreuses propriétés et est notamment très appréciée des sportifs.

Photo non contractuelle.

Effacer
    • Dynamisation par CEF 1 €
    • Personnalisation de l'étiquette 1 €

    Exemples

    Les caractéristiques du produit à gauche de l'étiquette restent obligatoires et ne peuvent être modifiées. 
    Les deux lignes de texte apparaitront centrées, dans la couleur choisie. L'image apparait à droite. 

    Réinitialiser les options
Quantité

Le romarin est un petit arbrisseau sauvage de la famille des Lamiacées. Il est souvent utilisé en herbe condimentaire et entre dans la composition du mélange des herbes de Provence.

Ses tiges peuvent atteindre 2 mètres. Elles sont couvertes d’une écorce grisâtre et se divisent en rameaux composés Ses feuilles persistantes sont plus longues que larges avec des bords légèrement enroulés. Les fleurs en épis, d’un bleu violet, s’épanouissent de janvier à mai.

Le romarin se plaît dans les garrigues et les maquis ensoleillés. Il était cultivé il y a trois millénaires entre le Tigre et l’Euphrate, pour ses vertus médicinales.

Le romarin est aussi très apprécié comme aromate en cuisine, pour parfumer ragoûts, grillades, sauces ou même desserts.

La législation actuelle contraint les sites marchands d’huiles essentielles à effacer les propriétés et indications thérapeutiques des huiles essentielles. De même, nous ne pouvons plus vous conseiller sur les usages ou les formules cosmétiques. Afin d’utiliser les huiles essentielles en toute sécurité, nous vous proposons de consulter des livres spécialisés ou des sites de références sur le sujet. Une bibliographie est proposée sur le site Green Nature. Vous trouverez ci-contre une fiche complète proposée par un site indépendant.

Synergie avec d’autres huiles essentielles


Gaulthérie couchée, Genévrier, Citron, Cyprès, Lavande, Sauge sclarée, Ravintsara, Pin sylvestre.

Précautions d’utilisation


Utilisateurs autorisés

  • Adultes et adolescents
  • Interdit aux enfants de moins de 6 ans
  • Formellement interdit pendant toute la grossesse et l’allaitement car potentiellement abortive

Risques d’utilisation

Il est préférable de tester l’huile essentielle avant de l’utiliser (deux gouttes au creux du coude pendant au moins 24 heures afin de vérifier qu’il n’y a pas de réaction).

  • Tenir hors de portée des enfants
  • Se laver les mains avant et après utilisation
  • Peut être irritante si elle est utilisée pure
  • Pour les personnes asthmatiques et allergiques au camphre, les inhalations humides sont contre indiquées
  • Interdit aux personnes épileptiques
  • Ne pas utiliser en cas de cancer hormonal, de la prostate
  • En application prolongée ou à forte dose, l’HE devient neurotoxique. À dose moyenne, l’HE est hypertensive. À éviter en cas de forte hypertension
  • Cortison-like
  • Hépatotoxique
  • Présence d’allergènes : limonène et linalol
  • Dangers : H216, H332, H304, H317, H400

Ne pas confondre


On recense 3 types d’huile essentielle de romarin (3 chémotypes) dont la composition varie selon le moment de la récolte et le lieu de culture. Elles sont appelées selon le principe actif qui domine sa composition.

  • Le romarin officinal à camphre, moins antiseptique, mais plus efficace par rapport aux douleurs musculaires.
  • Le romarin officinal à cinéole, plus expectorant et mucolytique.
  • Le romarin officinal à verbénone, redoutable pour les problèmes digestifs et hépatiques, mais pouvant être neurotoxique.

Ces trois huiles essentielles sont très populaires, comme l’a toujours été le romarin au fil des siècles. Au moyen-âge, il était fréquent de porter des sachets de romarin sur soi pour se prémunir des épidémies de peste qui sévissaient.

Indications techniques


Caractéristiques générales

  • Nom botanique : Rosmarinus officinalis camphoriferum
  • Famille : Lamiacées
  • Origine : France, Tunisie, Maroc, Italie, Portugal, Espagne
  • Partie de la plante : Sommités fleuries
  • Méthode d’extraction : Distillation à la vapeur d’eau
  • CAS : 84604-14-8
  • Culture : Bio
  • Statut réglementaire : Alimentaire
  • Utilisation : Une goutte dans vos préparations

Caractéristiques biochimiques

Les composants de cette huile essentielle sont listés ci-dessous par ordre décroissant de quantité, ceux figurant en gras étant les molécules les plus représentatives de l’huile essentielle. Les pourcentages précis de chaque composant dépendent des lots analysés.

  • Monoterpénones cétones : camphre
  • Monoterpènes : alpha-pinène, limonène, camphène, myrcène, beta-pinène, gamma-terpinène
  • Oxyde terpénique : 1-8 cinéole
  • Monoterpénols : bornéol, linalol, isobornéol, alpha-terpinéol, terpinèn–ol
  • Sesquiterpènes : beta-caryophyllène, alpha-humulène
  • Esters terpéniques : acétate de bornyle, acétate d’isobornyle

Une bonne huile essentielle de Romarin à Camphre doit contenir :

  • 1,8-cinéole : 16 à 24 %
  • Alpha pinène : 15 à 27 %
  • Camphre : 14 à 24 %
  • Camphène : 6 à 13 %

L’huile essentielle de Romarin à Camphre contient deux composants biochimiques allergènes :

  • Limonène (≤ 7 %)
  • Linalol (≤ 2 %)

Caractéristiques physiques

  • Densité à 20° C : 0,892 à 0,920
  • Indice de réfraction à 20°C : 1,464 à 1,473
  • Pouvoir rotatoire à 20°C : -5° à +8°
  • Point éclair : +45° C

Caractéristiques organoleptiques

  • Aspect : Liquide, mobile et limpide
  • Couleur : Jaune très clair
  • Odeur : Odeur herbacée, camphrée qui rappelle l’encens et l’eucalyptus. Parfum acéré, pénétrant et dense avec des accents citronnés

Respecter les précautions d’emploi des huiles essentielles. Pour tout usage des huiles essentielles dans un but thérapeutique, consultez un médecin. Les huiles essentielles ne sont pas des médicaments et ne peuvent en aucune façon se substituer à une prescription médicale. Les informations de ce site sont tirées d’ouvrages faisant autorité dans le milieu des huiles essentielles et de l’aromathérapie. Elles ne font pas office de prescription, elles restent des données à titre informatif, elles n’engagent en rien notre responsabilité et ne remplacent pas les conseils d’un spécialiste. Vous trouverez sur ce site une bibliographie listant des ouvrages de référence et des articles de recherche scientifique.

Les huiles essentielles sont sensibles aux rayonnements UV ainsi qu’à l’évaporation progressive de leurs constituants. Il est donc impératif de conserver vos huiles essentielles dans un flacon en verre coloré ou en aluminium à fermeture étanche à une température comprise entre 5°C et 40°C.

Sécurité

Mentions de danger

Pictogrammes Mentions de danger
SGH02 H226 Liquides et vapeurs inflammables
SGH07 H317 Peut provoquer une allergie cutanée
H332 Nocif par inhalation
SGH08 H304 Peut être mortel en cas d'ingestion et de pénétration dans les voies respiratoires
H371 Risque présumé d'effets graves pour les organes
SGH09 H410 Très toxique pour les organismes aquatiques, entraîne des effets néfastes à long terme
 

Lots

Ci-dessous les constituants et pourcentages présents dans le lot DU-18RCB01, origine France : tricyclène 0,19 a-thuyène 0,14 a-pinène 13, camphène 6, sabinène 0,32 P-pinène 3, octène-1,o1-3 0,43 myrcène 6, a-phellandrène 2, A3-carène 0,05 a-terpinène 0,63 p-cymène 1, cinéole-1,8 16,0 13-phellandrène 2, limonène 4, (Z) P-ocimène 0,06 (E) p-ocimène 0,08 y-terpinène 1, (E) hydrate de sabinène 0,11 terpinolène 0,81 linalol 2, camphre 20, bornéol 4, terpinène-1,o1-4 0,85 a-teipinéol 1, verbénone 3, acétate de bornyle 0,68 (E) 3-caryophyllène 2, a-humulène 3,0 oxyde (E) [3-caryophyllène 0,13

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Huile essentielle de Romarin à Camphre Bio”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut